Vol en toute sécurité, hôtel impeccable et masques partout: les Canaries rouvrent au tourisme -vacances radin

Avec leur faible taux d'infection, les îles sont utilisées comme laboratoire pour un tourisme sûr. En rejoignant un vol d'essai avec l'Organisation mondiale du tourisme de l'ONU, nous trouvons Fuerteventura organisé, accueillant et très propre

Le mercredi 8 juillet, un avion avec environ 180 personnes à bord a quitté Madrid pour Gran Canaria. Il ne s’agissait pas d’une ancienne charte, car ses passagers «à vol sûr» comprenaient Zurab Pololikashvili, secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme des Nations Unies; María Reyes Maroto, ministre espagnole de l’industrie, du commerce et du tourisme; une poignée d'agents de santé récompensés pour leurs services pendant la crise de Covid-19, des professionnels des relations publiques et des voyages et des journalistes.

Qu'est-ce qui a rendu ce vol plus sûr que les autres? Bien que très en phase bêta et encore à rendre obligatoire, c'était un essai pour la carte de santé numérique aka hi + card, qui pourrait devenir le modèle d'un passeport de santé mondial. Ceci est conçu pour garantir que les voyageurs entrent et sortent des destinations sans infection, en leur donnant un test PCR à l'avance, avec les résultats envoyés sur leur téléphone. Alors que la mesure de la pression artérielle et de la température était assez simple, l'écouvillonnage nasal était vaguement déroutant, un peu comme la nouvelle normalité en fait.

Continuer la lecture…

Laisser un commentaire